Reductil est un médicament efficace de traitement de l’obésité, qui a été commercialisé dans certains pays européens, y compris la Belgique. Reductil n’a été vendu dans les pharmacies belges que selon l’ordonnance, mais les clients des pharmacies en ligne ont une possibilité d’acheter  Reductil en ligne sans ordonnance.

Reductil appartient à la classe des médicaments nommés les « anorexiques ».  C’est-à-dire il contribue à la réduction du poids par la suppression de la sensation de faim. La prise d’une pilule de Reductil par jour assure la satiété rapide pendant la prise de repas. Pendant l’emploi de Reductil la quantité de repas consommés pendant une prise est réduite.

Reductil est prescrit chez les patientes, présentant les formes graves de l’obésité. L’anorexique n’est destiné qu’aux hommes, n’arrivant pas à maigrir à l’aide du régime et des charges physiques au moins de 5% au cours de 3 mois.  Reductil est destiné en qualité d’appui de l’alimentation diététique et pour le renforcement de ses effets.

Reductil est utilisé seulement pour la lutte contre l’obésité alimentaire , c’est-à-dire contre le surpoids, provoqué par l’hypernutrition. Ce médicament amincissant ne doit pas être utilisé en cas de l’obésité résultant des troubles métaboliques ou de la prise de médicaments.

Toutefois, Reductil peut être prescrit aux patients, chez qui l’obésité est accompagnée par d’autres troubles, dont le diabète sucré ou le contenu élevé du cholestérol dans le sang.  Outre l’effet anorexique, l’utilisation de Reductil contribue aussi à l’augmentation de la consommation de l’énergie et au renforcement  de l’échange de chaleur.

L’effet anorexique de  Reductil est dû à l’ingrédient actif  Sibutramine. Il exerce un effet central sur le cerveau. Sous l’effet de  Sibutramine, les signaux nerveux dans le cerveau, responsables de la satiété, se renforcent.  En conséquence, la sensation de faim chez l’homme disparaît après la consommation d’une petite quantité de repas.

La dose initiale de Reductil fait 10 mg par jour.  Si au cours du premier mois d’utilisation de l’anorexique le patient n’arrive pas à maigrir au moins de 2 kilogrammes, la dose de Reductil peut être augmenté jusqu’à 15 mg par jour. Si avec ce dosage on n’arrive pas à perdre 2 kilos au cours de 30 jours, il est nécessaire d’arrêter la prise de l’anorexique.

Les erreurs probables des patients pendant l’emploi de  Reductil:

  • le non-respect des conseils d’utilisation ;
  • l’emploi de l’anorexique en cas du surpoids insignifiant;
  • l’emploi simultané de Reductil avec d’autres médicaments, par exemple, les médicaments anti-inflammatoires ou d’augmentation de la pression artérielle;
  • l’emploi de Reductil contre l’obésité, provoquée par les troubles métaboliques, et non pas par l’hypernutrition;
  • l’emploi individuelle de Reductil sans prescription du médecin traitant.

Outre les pilules Reductil 10 et 15 mg, il était possible d’acheter en Belgique  l’anorexique sous son propre nom commun Sibutramine.  L’apparition en Belgique  de Reductil et d’autres anorexiques à la base de Sibutramine en 1997 a fait ces médicaments extrêmement populaires.

Plusieurs études cliniques, réalisées à la fin des années 1990, ont prouvé  d’une manière convaincante  que l’efficacité de Reductil dépasse celle de l’autre médicament populaire de perte du poids Xenical.

Nonobstant, simultanément à la diffusion large des anorexiques à la base de  Sibutramine (y compris Reductil) en Belgique, on a eu les soupçons sur l’apparition des effets secondaires, liés à l’emploi des médicaments.

La Belgique est devenue le premier pays, ayant initié la question sur la sécurité de Reductil. En 1999 le pays a déposé une demande concernée à l’Agence Européen des Médicaments (EMEA) aux fins d’évaluer les risques probables d’emploi de Reductil pour la santé.

EMEA  a examiné la question sur la sécurité de l’anorexique et a pris une décision de ne pas retirer Reductil des ventes.  Cependant, sur l’exigence d’EMEA, les études cliniques, confirmant la sécurité de l’anorexique, devaient être poursuivis.

Le monitoring ultérieur de la sécurité des médicaments, contenant Sibutramine, a découvert la prononciation des effets secondaires dangereux après l’utilisation de l’anorexique. Aujourd’hui  Reductil n’est pas vendu en Belgique, puisque tous les médicaments, contenant l’agent anorexique  Sibutramine, ont été retirés du marché pharmaceutique européen.